Photo arbre site.jpg

Qui suis-je ?

« Prends soin des autres ! » Depuis l’enfance j’ai su que c’était ma mission de vie. C’est ainsi que j’ai choisi de devenir infirmière. J’ai développé ce mantra, prenant conscience de l’importance de prendre également soin de moi.

Accompagner des personnes en deuil, en fin de vie ou dans leur vie quotidienne demande d’être ancré, de se connaître afin de ne pas se projeter dans la vie de l’autre.

Portant un grand intérêt aux techniques de communication, je me suis formée à la méthode Gordon « communication efficace » - à l’analyse transactionnelle, à l’alphabétisation des émotions et au débriefing émotionnel.

Enfant, je n’ai pas pu mettre de mots sur la perte d’un être cher, mais j’ai entrepris un chemin de deuil à l’âge adulte. Cela m’a permis d’identifier les blocages et les émotions restées enfermées, puis de donner un sens à cet évènement.

Mon vécu m’a invitée à me former afin de pouvoir au mieux accompagner des personnes en deuil. Ainsi j’ai obtenu un diplôme clinique du deuil et de l’accompagnement des endeuillés. J’ai complété ma formation par des séminaires sur la psycho-généalogie du deuil et l’animation de groupe en deuil.

Vie professionnelle

En tant qu’infirmière, je suis souvent confrontée à la fin de vie. Une formation de 18 mois m'a permis de me questionner, de me positionner et d'être à même d'accompagner des personnes en fin de vie. Je me suis engagée comme bénévole pour l’accompagnement de personnes en fin de vie, puis à mon tour j’ai formé des personnes désireuses d’offrir leurs services au sein de l’association VALM à Fribourg, avant de compléter mes connaissances professionnelles,  particulièrement en psychogériatrie et en soins palliatifs pour travailler au sein d’un EMS. Le contact avec nos ainés m'a beaucoup enrichi. Leur vécu leurs croyances, leurs ressources sont des sources d'inspiration et invite juste au respect et à l'humilité. 

Les Sens de la Vie

Cette nouvelle étape repose sur un changement et une prise de conscience personnelle. Durant mon adolescence j'ai eu le privilège de me rendre par deux fois à Lourdes. D'abord un peu mitigée (mes amis n'allaient pas en pélerinage!) puis par choix. J'y ai découvert une part de moi que je ne connaissais pas, à savoir ma spiritualité. j'ai juste su alors que je pouvais faire confiance à la vie. 

Puis lorsque je travaillais comme infirmière, il m'est souvent arrivée d'être là au moment où la vie s'en allait. C'est comme si je savais. Je n'ai jamais eu peur à aborder la fin de vie avec mes patients ni avec la famille ou mes collègues. Cette étape pour moi est naturelle. J'ai développé mes compétences médiumniques en pratiquant la méditation, en suivant des stages, au travers de lectures diverses. Ma sensibilité s'est également développée avec le contact avec les sens, la nature et la terre. 

J'ai beaucoup  hésité à en parler  car la médiumnité est souvent considérée comme un domaine peu sérieux et proche du charlatanisme. 

C'est donc consciente de tous ces préjugés mais surtout confiante que tel est mon chemin, que je suis actuellement en paix avec toute forme de jugements.

 

Se poser, s’ancrer, dans la nature, laisser le mental se reposer, pratiquer la méditation, et  développer ma spiritualité, sont  des ressources importantes pour moi,  pour accueillir la vie et accompagner des personnes qui traversent des étapes difficiles avec créativité confiance et authenticité. 

Lors des mes accompagnements, quels qu'ils soient, je me mets toujours en lien avec mes guides avant la séance afin de leur demander de m'accompagner dans la justesse et l'humilité pour le meilleur pour chaque personne.. Je m'aide aussi de cartes messages que j'ai créés. Elles sont un support de réflexion, de guidance du monde spirituel.

Je pratique également en connection avec mon guide, des séances de soins de guérison spirituelle soit en présentiel soit à distance.

Si vous pensez pouvoir me faire confiance, je vous souhaite la bienvenue. 

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.    Confucius